FSU 17
Accueil > Agenda - Actualités > 31 mars 2016 : journée de grève et de mobilisation

31 mars 2016 : journée de grève et de mobilisation

28 mars 2016

Agissons pour une journée revendicative puissante.
Par la mobilisation des salarié-es, retraité-es, chômeurs, lycéen-nes et étudiant-es, soyons massivement en grève et dans les manifestations.

Rassemblements – manifestations :
- La Rochelle à 10 h, départ devant la gare pour arriver au Moulin des Justices
- Rochefort à 10 h 30 place Colbert
- Saintes à 10 h 30 Palais de Justice
- Jonzac à 10 h 30 Jardin Public
- Royan à 13 h Lycée de l’Atlantique

Appel de la FSU de la Charente-Maritime et message aux agents de la Fonction publique
Négociations salariales dans la fonction publique :
Une vraie déception !
Poursuivre la mobilisation !

En quelques jours, le gouvernement était passé du silence à l’annonce d’une mesure "symbolique" puis à celle d’une mesure "significative".
Jeudi 17 mars, les organisations syndicales qui souhaitaient du gouvernement des mesures bien au-delà de ce qui apparaissait dans la presse ("dégel autour de 1%") ont été plus que déçues ! Comme plus de 5 millions d’agents qui attendent depuis 6 ans un rattrapage indispensable de leur pouvoir d’achat !

En annonçant que ce "geste significatif" serait une augmentation de 1,2% en deux fois (0,6 % le 1er juillet 2016 et 0,6% le 1er février 2017), Manuel Valls et la ministre de la fonction publique Annick Girardin ont fait une proposition inacceptable !

Tout comme le projet de loi « Travail », les négociations salariales dans la fonction publique, s’inscrivent dans une politique libérale d’austérité et de régression sociale.

Dans ce climat de détérioration sociale généralisée, la FSU, avec la CGT, FO, Solidaires, l’UNEF et l’UNL appellent les personnels de la fonction publique à s’inscrire dans la dynamique créée depuis le 9 mars avec les organisations de jeunesse.

Un seul exemple : une fonctionnaire avec 1500 euros de traitement net, verrait donc ainsi son salaire augmenter de 9€ le 1er juillet 2016 et de 9€ le 1er février 2017. Dans le même temps le 1er janvier 2016 et ce jusqu’au 31 décembre 2016 il lui a été retenu 7 euros mensuels pour sa pension par rapport à 2015. On lui retirera encore en 2017, 7€ supplémentaires. Si l’on fait le bilan 2016-2017, l’agent à 1500 € net aura finalement perdu 15 € en décembre 2017, et le 1er janvier 2018 se refera ponctionner 7€ !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0