FSU 17
Accueil > archives > 2013 > 15 octobre 2013

15 octobre 2013

7 octobre 2013

LE 15 OCTOBRE, NOUS SOMMES TOUJOURS MOBILISES...

L’intersyndicale FSU, FO, CGT et les organisations UNEF et UNL manifesteront de nouveau le 15 Octobre 2014 contre les nouvelles dégradations programmées des accès à la retraite et des retraites en discussion en ce moment à l’assemblée.

Un double appel à l’attention de tous les salariés et plus spécifiquement des jeunes récapitule notre seuil revendicatif.

Textes ci-dessous

Retraites : Appel des Organisations Départementales
CGT - Force Ouvrière - FSU - UNL - UNEF
de la Charente Maritime.

Le projet de loi du gouvernement concernant les retraites répond aux aspirations du patronat et, plus généralement, s’inscrit dans la logique d’austérité mise en œuvre, en Europe et en France, dans le cadre du Pacte Budgétaire Européen qui touche également l’emploi, les salaires, les services publics.
Les organisations départementales se prononcent :
● Contre tout allongement de la durée de cotisation, la durée actuelle étant déjà trop importante
● Contre un régime par points et toute forme de capitalisation (comptes notionnels)
● Pour une augmentation générale des salaires, pour le maintien et la création d’emplois qui généreraient une hausse des recettes des caisses de la protection sociale
● Pour le maintien du régime général, des régimes particuliers et du code des pensions civiles et militaires
● Pour l’indexation des pensions et des salaires sur les prix
● Pour le retour à l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans à taux plein.
Nous devons préserver pour les salariés et les jeunes générations le système de retraite solidaire par répartition.
Les Organisations Départementales CGT, FO, FSU, UNL, UNEF appellent leurs syndicats, leurs organisations territoriales et professionnelles à mobiliser pour assurer le succès de la journée nationale interprofessionnelle de grèves et manifestations, lors des débats à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi de réforme des retraites, le mardi 15 octobre 2013, elles décident d’organiser :

Des rassemblements à 10 h 30 pour se rendre ensuite devant les permanences des députés
La Rochelle : Place de Verdun
Rochefort : Place Colbert
Saintes : Palais de justice
Une délégation commune à Paris devant l’Assemblée Nationale pour porter leurs revendications.

Réforme des retraites
Toutes les raisons d’être mobilisé

Le mardi 15 octobre 2013


UNEF 17, UNEL 17, CGT et FSU 17.

Face à la précarité et au chômage des jeunes, renforçons notre système de protection sociale

Jeunes travailleurs et travailleuses, étudiant-e-s, en recherche d’emploi ou en insertion, nos parcours sont divers mais nous souffrons des mêmes maux, aggravés par la crise économique. Trop âgés pour bénéficier de la protection familiale, mais trop jeunes pour accéder aux minima sociaux, nous nous situons à un nouvel âge de la vie à la marge des protections sociales et voyons la solidarité nationale se réduire à peau de chagrin au gré des différentes réformes.

La dernière en date concerne le système de retraites. Alors que l’accès au premier emploi est de plus en plus tardif, que la précarité est la norme, et tout particulièrement pour les femmes, allonger la durée de cotisation est pour nous le signal inacceptable. Cette mesure est d’autant plus incompréhensible qu’elle allongerait encore les files d’attentes à Pôle Emploi en maintenant des salariés plus âgés en activité. Comment prétendre agir contre le chômage en refusant de faire de la place à notre génération dans le monde du travail ? C’est pourquoi nous refusons tout allongement de la durée de cotisation.

Pour sortir de la crise, misons sur la jeunesse !

Dépourvu-e-s d’une protection sociale aujourd’hui, nous ne tolèrerons pas que soit en plus mise à mal celle dont nous bénéficierons demain. Le système de retraite par répartition repose en effet sur les jeunes d’aujourd’hui et sur la confiance qu’ils et elles portent au système de protection solidaire.

Notre formation est un investissement de tous les jours pour notre avenir et celle du pays. C’est avec une jeunesse qualifiée et préparée que nous sortirons des difficultés de la crise. Cette période doit être reconnue comme telle au lieu de nous pénaliser.

Parce que le statu quo n’assurera pas la pérennité du système de retraite par répartition, nous réclamons des réformes qui s’attaquent au vrai problème :

Le manque de recettes lié en grande partie au chômage de masse. En particulier, des politiques publiques favorisant l’emploi des jeunes et leur accès au droit commun sont une nécessité sociale et économique.

Nous revendiquons :

La validation des années de formation dans le calcul des retraites.
La prise en compte des périodes d’apprentissage, de stages, et leur règlementation, afin qu’ils ne constituent pas des emplois déguisés.
La prise en compte des périodes d’inactivités forcées, périodes où les jeunes cotisent de manière inégale.

Nous n’accepterons pas un nouveau recul de nos droits. Nous appelons les jeunes à se mobiliser pour faire entendre au gouvernement ces solutions justes. Nous appelons les parlementaires à ne pas voter l’allongement de la durée de cotisation à 43 ans pour les générations nées après 1973.
Les jeunes seront les premières victimes de la réforme.

JEUNES, MANIFESTEZ POUR VOS RETRAITES
Le 15 OCTOBRE 2013 à 10 h 30
La Rochelle : Place de Verdun
Rochefort : Place Colbert
Saintes : Palais de Justice

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0